SUPPRESSION D’UNE CLASSE A LA PROCHAINE RENTREE SCOLAIRE sur le RPI Chassignolles – Le Magny.

SUPPRESSION D’UNE CLASSE A LA PROCHAINE RENTREE SCOLAIRE sur le RPI Chassignolles – Le Magny.

Jeudi 15 février la nouvelle tombait, la suppression d’une classe à la rentrée prochaine sur notre RPI Chassignolles-Le Magny.

Douche froide pour les parents d’élèves qui se sont immédiatement mobilisés et ont manifesté mardi 20 février dans le bourg du Magny et jeudi matin à La Châtre devant la circonscription de l’Inspection primaire de l’Education Nationale, avec le soutien sans réserve des élus des deux communes.

 L’entretien du 20 février entre les élus et le Directeur académique de l’Indre, malgré l’argumentation qui a été développée sur la dégradation des conditions d’enseignement et les problèmes humains que pourraient engendrer cette fermeture de classe, n’a pas semblé, dans l’immédiat, faire évoluer la situation.

S’il est malheureusement difficile de contester la véracité des chiffres sur les effectifs en chute depuis ces dernières années et plus particulièrement pour la rentrée prochaine, la seule option pour inverser cette décision, serait de voir inscrire à notre RPI tous les enfants du Magny et de Chassignolles qui ne fréquentent pas ou plus notre école, afin de renforcer nos effectifs.

En effet, au sein de notre RPI nous apportons tous les services d’accueil possibles (garderie périscolaire, ramassage à domicile, accompagnement dans la navette entre les 2 écoles, cantine sur chaque site avec repas préparés sur place à base de produits locaux, centre de loisirs les mercredis, les petites vacances scolaires et les vacances d’été).

Il serait certes fort regrettable que les familles de Chassignolles et du Magny dont la plupart d’entre elles ont des enfants qui fréquentent le centre de loisirs ne contribuent pas à empêcher cette fermeture de classe.

Les parents d’élèves et les élus sont très mobilisés ; il ne manque que ce geste de solidarité des parents qui ont choisi de ne pas mettre leurs enfants dans l’école de leur commune pour conserver cette classe.

Continuons la lutte pour éviter cette fermeture.

Vous pouvez également lire ces articles :

0 Comments

Pas de commentaire à ce jour

Vous pouvez être le premier, laissez un commentaire (il sera bien entendu lu et validé avant parution)

Laissez un commentaire

15 − = 9